Julie
-
Il y a quelques jours, alors que je me rendais à la Défense pour faire deux trois achats, il m'est arrivé une chose digne de "la vie secrète des jeunes" de Riad Sattouf. Tout commence par une scène banale : j'étais sur l'escalator montant au centre commercial et j'écrivais un sms. Un gars s'est alors approché de moi, me collant sur ma gauche. Il n'était pas seul : un petit groupe à la mine patibulaire le suivait. Il s'arrête, me regarde d'un air hargneux. Je sens son hostilité, mais garde la tête baissée afin de feindre l'indifférence.
Il me lance alors : "Oh... Tu as vieux motorola ! Un motorola tout pourri ! Un téléphone qui sent la merde !"
Ces quelques phrases étaient un tour de chauffe, lui permettant de prendre de l'assurance. Je le sens plus sûr de lui, prêt à déployer une rage non maîtrisée.
"Ton portable... oui, il pue la merde, IL PUE LA MERDE !!! Comme toi, tu pues la merde !! Ahah, oui, tu pues la merde !"
Je sens sa colère, son air hargneux. Comme un chien prêt à mordre. Ses potes le regardent avec un sourire reptilien.
"Tu n'as pas honte ?? Tu pues la merde !! Va te suicider, VA TE PENDRE !!"
"Non mais, ça suffit, oui !", je lui lance, perdant mon sang-froid.
Je le sens un peu déstabilisé. Il a besoin d'un court instant pour reprendre ses esprits, puis, ne trouvant rien d'autre à dire, il se raccroche à ses anciennes paroles : "Ouais, tu pues la merde, ton portable pue la merde... ahaha !!"
Nous arrivons à la fin des escalators. Je l'ignore, lui et son groupe, et me dirige vers les boutiques qui m'intéressent. Heureusement, aucun d'eux ne me suit.

Suite à cette petite anecdote malheureusement assez courante de nos jours, une question m'est venue à l'esprit : que serait capable un jeune homme de ce genre dans un régime totalitaire, alors qu'il s'adonne déjà à une telle violence gratuite ?
Cette question peut paraître un peu étrange, mais elle m'a pas mal fait réfléchir depuis quelques jours. 
Qu'en pensez-vous ?


6 Responses
  1. Kitschmoog Says:

    Finalement, on ne serait pas non plus très loin des prédictions du Roman d'Anthony BURGESS "L'Orange mécanique" adapté à l'écran par le célébrissime réalisateur Stanley KUBRICK.
    " Visions des années 2000, écrites en 1956."
    Une fois de plus, je suis encore à regretter mes années 70, plus sereines.
    Mais où cette violence gratuite va t'elle s'arrêter ?
    Est ce une faiblesse de l'individu lui même en régression et mutant vers une forme d'animal enragé ?
    Je ne trouve pas les mots pour ces maux.


  2. Janine Says:

    Je ne sais pas si la question est entre régime "démocratique" / régime totalitaire. Peut-être que sa colère et sa violence s'expliquent aussi par certaines circonstances propres à notre société, et le fait qu'elle ne soit pas celle d'un régime totalitaire n'en fait pas pour autant un havre de paix sociale, de justice et de bien-être... Mais il n'empêche que voilà, ils sont plusieurs, tu es seule, ils profitent de la situation, c'est l'injustice qui se propage.


  3. Pers0nne Says:

    Il est vraiment pourri ton telephone sinon?

    Ce qui est marrant c'est que mon dernier post illustre assez bien ce que tu decris en 300mots :D


  4. Anonyme Says:

    C'est un peu mou comme analyse sociale, et comme question. En dictature ils seraient brûlés, fin de l'histoire.
    Alors, bon, là ils brûlent des voitures, parfois, pour s'habituer aux flammes, et pour ne pas les vouloir.
    Sinon, Janine, c'est encore moi, l'anonyme aux rectangles noirs, je hais la blogosphère mais je t'aime bien. Ce n'est pas vraiment une injustice de s'attaquer aux faibles. C'est de la raison animale (marrant à dire ça tiens).


  5. MaDVS Says:

    ... le type a vraiment fait ça? genre il t'accoste dans la rue et il t'insulte? au passage t'as de quoi porter plainte.
    Dans un régime totalitaire? ben il aura pas tellement le choix s'il doit n'être qu'un parmi la masse, s'il dirige; je doute que cela arrivasse un jour vu que Hitler lui même était un fin stratège doublé d'un politicien hors pair qui avait pour discours autre chose que "sissi gro il pu tn fone"


  6. MaDVS Says:

    et puis vivre dans un pays totalitaire ne veut pas forcément dire que chaque individu est libre de libérer toute la haine en lui sans se soucier de quelconque représailles,certaines sont même bénéfiques pour la population (on appelle ça un dictat éclairé me semble-t-il)


Enregistrer un commentaire

A la pêche aux idées farfelues... !